Rencontre avec Aurélie, fondatrice de Paris je te quitte

31 octobre 2017

 

Vous souhaitez quitter Paris pour aller vivre en région ? Découvrez sur Paris, je te quitte des infos, conseils et des témoignages de ceux qui ont déjà franchi le pas. Pour comprendre ce nouvel engouement, nous avons rencontré Aurélie, parisienne (pour le moment) et fondatrice de ce site atypique.

 

 

Originaire du sud-ouest de la France, cette jeune femme de 31 ans habite notre belle capitale depuis la fin de ses études d’ingénieur. Mariée et maman d’un petit garçon, elle a beaucoup voyagé que ce soit aux 4 coins du globe mais aussi dans notre beau pays. Spécialisée en marketing et stratégie, Aurélie intègre rapidement un grand groupe du domaine médical avant de travailler dans l’univers de la santé connectée pour une startup. Ce n’est que début 2017, qu’elle décide de créer sa propre entreprise, en développant son blog créé 2 ans auparavant, Paris, je te quitte.

 

 
 

● Bonjour Aurélie, pouvez-vous nous raconter la genèse de Paris je te quitte ? ●

Bonjour ! Comme beaucoup de parisiens, mon mari et moi sommes originaires de province. Nous avons grandi dans un environnement qui est très différent de la vie que l’on a généralement en région parisienne. Depuis que l’on se connaît, on s’est toujours dit « Paris, c’est super, mais ça ne sera pas pour toujours ». Nous avons bien profité des sorties et de la vie culturelle, mais avec un enfant, cela change la donne, surtout avec nos familles qui sont loin.

En échangeant avec des proches, et des moins proches, je me suis rendue compte que notre point de vue était loin d’être isolé. Beaucoup de parisiens arrivés pour leurs études ou leur début de carrière envisagent un retour en région après quelques années passées à la capitale. J’ai ainsi décidé de lancer un blog pour permettre le partage d’expériences entre ces personnes. C’est à ce moment-là que les histoires de parisiens partis en province ont commencé à voir le jour sur le blog, une rubrique qui s’est suivie de nombreuses autres.

 

● On lit beaucoup de témoignages sur votre site… Sentez-vous un ras le bol général de Paris ? Quels sont les profils et les motivations des personnes qui vous contactent ? ●

Je dirai que ce sont principalement des cadres, qui ont une envie de mobilité et surtout d’améliorer leur qualité de vie. C’est même le principal moteur de cette envie de changement. Les gens souhaitent un appartement plus grand avec une terrasse ou une maison avec un jardin, afin de vivre des moments de qualité chez eux, ce qui est difficile à trouver à Paris.

Très souvent ce sont des couples, avec un ou plusieurs jeunes enfants, mais il y a aussi des célibataires, des familles avec de grands enfants, des étudiants qui cherchent leur premier emploi, des personnes qui approchent de la retraite… Il n’y a pas d’âge pour quitter Paris !

Je ne pense pas qu’il y ait un ras-le-bol général de Paris. C’est plutôt pour moi une question de point de vue et d’envies. Paris c’est génial si on aime les musées, les expos, les concerts. Mais si on préfère passer le dimanche dans la nature, il y a des régions en France peut être plus adaptées. On peut aimer Paris à une période de notre vie, mais décider de partir quand même. Paris, je t’aime… mais je te quitte !

 

 

● Parmi toutes vos rencontres, y a-t-il eu un projet de départ qui vous a touché ou ému ? ●

Chaque projet est unique et intéressant, il y a des projets relativement simples et d’autres plus orignaux en effet. Il y a parfois de belles idées : j’ai beaucoup aimé le témoignage de Thomas parti vivre à Metz pour monter son restaurant associatif, le Café Fauve, qui promeut l’alimentation locale et savoureuse.

 

● Finalement, vous qui êtes parisienne, qu’est-ce qui vous lie à cette ville ? N’êtes-vous pas tentée également de la fuir ? ●

En effet je suis parisienne actuellement, mais ma région de cœur reste le Sud ! Le projet de départ est encore en cours de réflexion ! À suivre…

 

● Nous avons pour habitude sur Paris sur un fil de demander aux personnes que l’on rencontre leurs adresses préférées de la capitale. Avez-vous des pépites à nous partager ? ●

Voici quelques bonnes idées pour quitter Paris l’espace de quelques heures :

Pour une sortie en famille : aller bruncher et se balader dans le parc de Saint-Cloud.
Pour les plus sportifs : se balader sur le circuit des 25 bosses dans la forêt de Fontainebleau.
Pour un après-midi en amoureux : faire une escapade à Giverny et visiter la Fondation Claude Monet.
Pour une parenthèse d’un weekend : direction le Perche et son parc régional naturel.

 

● Le mot de la fin ? ●

Le projet en est à ses débuts et l’aventure ne fait que commencer ! Mais si le concept vous parle, vous pouvez nous donner un petit coup de pouce en nous conseillant des entreprises de province qui cherchent à recruter des profils de cadres. Nous aimerions faciliter la mise en relation entre ces entreprises qui recrutent et nos lecteurs qui aimeraient partir.

 

 
 

Paris je te quitte est aussi sur Facebook et Instagram.
Pour contacter Aurélie, témoigner, demander des conseils ou simplement partager une expérience, c’est par ICI.

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInGoogle+