Le musée d’art et d’histoire de Judaïsme

28 octobre 2018

En 2018, le Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ) de Paris fête sa 20e année ! Il ne fallait pas de meilleure excuse pour que l’on vous parle enfin de ce lieu niché dans l’un des plus beaux hôtels particuliers de la capitale, l’Hôtel de Saint-Aignan.

 

 

Inauguré en 1998, le mahJ s’est installé en plein cœur du Marais. Ce choix géographique n’est pas anodin car ce quartier abrite depuis le XIIIe siècle la plus grande communauté juive. Des vagues successives d’allées et venues perdurent jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale où la Shoah décima tout le quartier et son âme.

 

 

Il faut attendre les années 60 et 70 pour que la communauté juive revienne s’y établir, principalement autour de la rue des Rosiers et de ses pavés pittoresques. Aujourd’hui, on peut se balader dans le quartier pour entre-apercevoir : synagogues, écoles, jardins, boutiques, et restaurants typiques (souvenez-vous du Miznon que l’on adore !).

Riche de plus de 12 000 œuvres et d’un important fonds d’archives, le mahJ a bénéficié à son ouverture des dépôts par l’État des collections juives du musée national du Moyen Âge. Depuis 20 ans, il est régulièrement enrichi grâce aux legs et donations de particuliers qui participent à la transmission de l’héritage et du patrimoine culturel juif pour les générations futures.

 

Alors que peut-on découvrir au mahJ ?

Outre des expositions temporaires de grande qualité, ce musée dispose de 5 000 m2 d’espace visitable abritant peintures, photographies, objets d’art, mobiliers liturgiques, costumes…soit toutes les formes d’expressions artistiques et du quotidien se rapportant à la culture juive. D’après les spécialistes du genre, il s’agit là de l’une des plus belles collections du monde sur le Judaïsme, avec celles de New-York et de Jérusalem.

 

 

 

Ici dialoguent 2 000 ans de vie de la communauté juive, mais ce musée public et laïc, rappelons-le, s’intéresse principalement à l’histoire des juifs de France. On y démarre notre parcours par une petite pièce au rez-de-chaussée du musée où l’on s’immerge immédiatement dans la peau d’une personne de confession juive à Paris en 1939. Les images sont frappantes et le propos est pédagogique et documenté.

On poursuit au 1er étage en déambulant parmi des objets d’art somptueux et du matériel liturgique d’un autre siècle. Arrivées au 2e étage, on s’intéresse désormais aux aspects politiques du Judaïsme, comme par exemple le développement du sionisme, la culturel yiddish ou encore la création de l’Etat d’Israël.

 

 

 

 

Les thématiques se suivent mais ne se ressemblent pas ! Mêlant histoire, géographie, politique, théologie et art, le mahJ réussit le savant pari de mettre en lumière la culture juive à travers les siècles, de par ses témoignages historiques. Vous n’y connaissez rien ? N’ayez crainte, une salle du 1er étage consacrée à l’introduction de cette religion vous donne les clés pour tout comprendre.

Comme le rappelle si bien leur dernière campagne de promotion, nul besoin d’être juif(ve) pour s’intéresser à cette culture et son histoire !

 

 
 

Le musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71 rue du Temple – 75003, Paris
Métro 11 – Rambuteau

Ouvert du mardi au vendredi, de 11h à 18h ; les samedis et dimanches de 10h à 18h
Fermeture hebdomadaire le lundi
Tarifs