La Villa Santos-Dumont sous les feuilles d’automne

12 novembre 2015

Non loin du Parc Georges Brassens, une petite rue pavée discrète s’épanouie à l’abri des regards depuis presque un siècle. Une dizaine de maisons recouvertes de végétation s’offrent aux curieux qui s’engouffrent dans l’impasse en quête de calme et de découverte.  

La Villa Santos-Dumont, qui prit le nom de l’aviateur franco-brésilien Alberto Santos-Dumont, et son architecture hétéroclite furent le refuge de nombreux artistes. Ossip Zadkine, dont nous vous avons fait découvrir le musée, Fernand Léger et le dadaïste Victor Brauner y coulèrent des jours paisibles loin de l’agitation parisienne.   SantosDumont

SantosDumont22 SantosDumont1 SantosDumont21
SantosDumont2 SantosDumont24 SantosDumont9
SantosDumont19  

Aujourd’hui, les plantes grimpantes donnent à la ruelle des airs de quartier abandonné où la nature a repris ses droits. À l’automne, les pavés disparaissent presque sous une épaisse couche de feuilles mordorées qui se froissent sous les pas des passants.  

Petites maisons de briques à l’esprit champêtre ou lofts avec verrière, chacune des maisons de l’allée a sa propre identité et donne un caractère singulier au lieu qui semble hors du temps. On reviendra au printemps voir la ruelle fleurir sous le soleil !   SantosDumont16

SantosDumont6 SantosDumont17 SantosDumont11
SantosDumont23   En savoir plus

Villa Santos-Dumont, 75015 Paris Métro 13 – Plaisance