La Bibliothèque Forney : écrin précieux patrimonial

23 janvier 2018

Après plus d’un an de fermeture pour travaux, la Bibliothèque Forney a réouvert ses portes le 28 février 2017. Écrin patrimonial classé Monument Historique, cette bibliothèque avait bien besoin d’un coup de neuf pour continuer de conserver et de proposer à la lecture les recueils les plus précieux consacrés aux arts appliqués.

Lorsque l’on pénètre dans la cour qui abrite la Bibliothèque Forney, on plonge dans une faille spatio-temporelle pour se retrouver au Moyen-Âge. Nous sommes en réalité à l’intérieur de l’Hôtel des Sens, construit durant la seconde moitié du XVe siècle par Tristan de Salazar, archevêque de Sens. Avec ses tourelles d’angle, son porche gothique, son donjon et ses hautes fenêtres parées de blason, elle ressemble à un ingénieux croisement entre un château-fort et une demeure de plaisance de la Renaissance. Tout cela en plein cœur de Paris, à 3 minutes à pied de la Seine…

 

 

 

 

 

Au cours des années, l’Hôtel des Sens a été la demeure de bien des propriétaires, tantôt seigneurs, tantôt industriels. Tous n’ont pas protégé l’édifice qui a longtemps été dans un état de délabrement important. À partir du XVIIIe siècle, le bâtiment a abrité tour à tour, une blanchisserie, une fabrique de conserves alimentaires, un coupeur de poils de lièvres, un opticien mais aussi les célèbres confitures Saint-James. Ce n’est qu’en 1911 que la Ville de Paris décide d’acheter le bâtiment et de le rénover.

Avant d’être déplacée au sein de l’Hôtel des Sens en 1961, la Bibliothèque Forney se trouvait dans le 11e arrondissement parisien, en plein cœur du quartier de l’artisanat et des arts du Faubourg Saint-Antoine. Fondée dès 1886 par Samuel-Aimé Forney, industriel amoureux de tout ce qui avait attrait aux travaux artistiques, la Bibliothèque Forney était déjà très moderne avec une ouverture au public jusqu’à 22h30. À l’époque, les artisans – ébénistes, céramistes, peintres – venaient y trouver, après leur journée de travail, des patrons et des modèles qu’ils pouvaient emprunter. L’objectif de cette bibliothèque populaire était de fournir des matières premières et des inspirations.

Aujourd’hui, et après des travaux de rénovation plus que nécessaires, la bibliothèque est à la hauteur de la beauté du bâtiment qui l’abrite. La rénovation a permis notamment une meilleure lisibilité des espaces, pour les lecteurs, mais aussi pour les visiteurs. Justine Perrichon, chargée de la médiation culturelle pour la bibliothèque, nous explique justement que ces publics sont bien différenciés. Et oui ! La Bibliothèque Forney accueille également des espaces d’exposition au rez-de-chaussée.

 

 

Mélange savant entre matériaux modernes, mobiliers sur-mesure, luminaires au design audacieux, couleurs douces et pierres apparentes, la Bibliothèque Forney est un lieu chaleureux avec des espaces cocooning. Malgré une bâtisse tout droit sortie d’une autre époque, ne vous méprenez pas, rien n’est d’origine – sauf le sol de l’escalier à vis !

 

 

Le rayonnage fonctionne avec un code couleur et des motifs personnalisés pour ne pas se tromper : violet pour les arts décoratifs, vert pour l’architecture et le design, jaune pour l’histoire de l’art, etc. Plus de 400 titres de périodiques sont consultables et empruntables. Après avoir parcouru le premier espace, vous tomberez nez à nez avec la grande salle et vous serez certainement surpris par la très belle loggia en pierre, aux sculptures rappelant l’ambiance studieuse du lieu.

 

 

 

 

 

 

 

Sur la droite, poussez la porte et empruntez le magnifique escalier à vis. Sur votre gauche, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’un donjon où l’on voit encore une corde traîner… Au 3e étage se trouve la salle Marianne Delacroix qui doit son nom à la fille d’un éminent membre de la Société des amis de la bibliothèque. Cette salle voutée abrite tous les documents d’iconographie et les recueils précieux consultables sous surveillance – on comprend pourquoi puisque certains d’entre eux datent de la fin du XVIe siècle.

 

 

 

 

 

 

La Bibliothèque recèle une quantité innombrable d’affiches publicitaires, de flyers et de catalogues vintages qui rappelleront aux plus nostalgiques quelques souvenirs de leur enfance… Aucune raison pour ne pas venir visiter cette bibliothèque, y travailler et même emprunter quelques ouvrages ! La seule condition, avoir plus de 18 ans.

 
 

Bibliothèque Forney
1 rue du Figuier, 75004 Paris
M1 – Saint-Paul ou M7 Pont Marie
Mardi, vendredi et samedi, de 13h à 19h30 – Mercredi et jeudi, de 10h à 19h30.
Fermeture les lundis et dimanches.